publié le 13 novembre 2013 Des nouvelles de soeur Hélène des PHILIPPINES

Depuis de nombreuses années l’école Sainte Jule et l’école de sœur Hélène aux PHILIPPINES sont liées par l’amitié, la prière et  la solidarité. Une vente de gâteaux est organisée à l’école pour venir en aide aux sinistrés que sœur Hélène accueille.

 

Mail reçu mercredi 13/11/2013:

 

Chers amis,

Vous êtes nombreux à attendre des nouvelles, et c’est seulement ce matin que nous avons reçu ce message rassurant de Sr Hélène ALIC :

 

« A Cebu nous allons tous et toutes bien après beaucoup de peurs et de dégâts matériels mais aucun enfant ni famille n’ont été blessés dans ce terrible typhon.

Comme vous pouvez le voir à la télévision c’est principalement l’ile de Leyte qui a été dévastée et nous sommes tous sous le choc.

A Cebu nous avons eu 50 personnes qui sont venues se réfugier dans les locaux de l’école a cause de l’insécurité dans leurs petites maisons de bambou.

 

Sr Elena est partie à Bohol pour vérifier la situation après le typhon et tout le monde est sain et sauf. Il ya eu de nouveaux dégâts matériels mais pas de vies en danger.

 

Un nouveau typhon est en route vers nous : Sr Elena est bloquée à Bohol car il n’y a pas de bateau pour rentrer à Cebu et il n’y a de nouveau pas classe dans toute l’ile de Cebu. J’espère que celui-là ne sera pas aussi meurtrier. On annonce seulement signal 1 (A Leyte c’était signal 4) donc cela devrait être moins dangereux.

 

A Bohol les parents des enfants parrainés qui n’ont plus de maisons ne veulent pas reconstruire maintenant car il y a encore des aftershocks (répliques) fréquents et ils ont peur que tout ne s’écroule de nouveau. L’urgence c’est de trouver à manger… Nous avons donc acheté du riz pour chaque famille et donné de l’argent pour les besoins urgents. Elena va retourner régulièrement à Bohol pour continuer l’aide jusqu’à ce que le sol ne tremble plus (probablement en janvier !!!). Ensuite seulement on pourra aider à la reconstruction des maisons.

 

Voilà ce que je peux dire de notre situation. Les enfants et parents sont traumatisés par ces drames successifs et il faudra du temps pour se remettre ; mais les Philippins ont la joie chevillée au corps et vont faire face.

 

Merci à tous ceux et celles qui nous soutiennent par la pensée et financièrement.

 

A bientôt d’autres nouvelles. » Hélène

 

Une grande chaîne de solidarité s’est faite dans les suites du séisme du 15 octobre et grâce à elle l’association BAYANIHAN Espoir Philippines a pu faire un premier virement devant l’urgence des besoins alimentaires…

 

Nous poursuivons notre aide auprès de nos amis philippins si éprouvés et comptons sur votre soutien pour transmettre les coordonnées de l’association autour de vous :

 

BAYANIHAN Espoir Philippines

chez Sylvie et Jean-Pierre GALIC

41 rue Eugène Le Coupanec

56270 PLOEMEUR

 

Amitiés solidaires. Sylvie GALIC avec toute l’équipe BAYANIHAN Espoir Philippines

 

error: Content is protected !!